http://www.agirpouringrid.com/

Nouveau blog
http://agiravecingrid-aquitaine.blogspot.com/

Merci aux membres du comité Arnaud, Hervé, Camille ,Sophie, Fanny, Christophe, ma grande amie Laurence et Marion (et tous les autres membres d'Agir Pour Ingrid).

Un gros merci à mes collègues d'Arcachon.
Ma très patiente et sensible directrice Sabine, mes adorables collègues Audrey et Sandra et ma petite Soeur Christelle et à l'ensemble du personnel du SIBA ainsi qu'aux élus du Bassin d'Arcachon et de Gironde.

Et aussi merci de vous avoir croisé vos chemins (spirituellement) Fabrice, Mélanie et Lorenzo et mon plus profond respect à vous Ingrid Betancourt. Nous devons continuer, vivre c’est s’engager

Encore un grand merci pour Sabine, Christelle et laurence, sans ma "maman", ma "petite soeur" et ma "jumelle" je n'aurais pas pu faire cela, vous m'avez donner un équilibre et vous m'avez rattraper quand j'ai perdu le cap, sans vous je n'aurais pas pu me relever aussi rapidement, ce comité m'a permis de faire de très belle rencontre de voir de belle personne.

Dans chacune de vous je retrouve de la dignité, du courage et la determination, les valeurs d'une certaine personne...

Merci Sabine, j'attends tes récits...
Merci Christelle, je reçois ta gentillesse...
Merci Laurence, je t'attends...

bonne route à tous, ce fut un beau moment...

Mais nous avons un nouveau combat

24 février 2008

Consuelo Gonzalez de Perdomo, invitée du Comité de soutien, à l’occasion des 6 ans de prise d’otage d’Ingrid Betancourt

Consuelo Gonzalez de Perdomo est née le 20 juillet 1950 à Pitalito, en Colombie. C’est une femme politique colombienne du Parti Libéral qui possède une longue carrière de mandats populaires. Elle a été élue conseillère municipal

video

e de Pitalito, députée régionale, et représentante à la Chambre à deux reprises. Son second mandat (1998-2002) n’a pu être achevé, suite à son enlèvement par les FARC. Consuelo Gonzalez a été enlevée le 10 septembre 2001 par la colonne "Teófilo Forero", corps d’élite des FARC (et dont 6 membres ont été depuis capturés par l’armée colombienne), sur une route du département colombien de Huila (sud de la Colombie), au lieu-dit Puente de Río Neiva.

Aucun commentaire: